Les entreprises de la filière économique du sport s’attendent à une perte de chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros au 1er semestre 2020, soit 36 % en moins par rapport à 2019, à cause de la crise sanitaire, selon une étude de l’Union sport et cycle.

L’organisation, qui a mené son étude auprès de 900 entreprises, estime que la crise aura un «impact inévitable pour le mouvement sportif»: 60% des entreprises qui soutiennent un club sportif, notamment via le sponsoring, «nous indiquent qu’elles ne seront probablement pas en capacité de maintenir ce soutien à la rentrée, 27% continueront mais déclarent vouloir diminuer leur soutien» et «seules 14% vont continuer normalement».