Comme lors des Journées de l’Arbitrage, La Poste, à l’occasion de la Journée Internationales des Droits des Femmes (8 mars), met un coup de projecteur sur celles qui incarnent la fonction sur les terrains de football, rugby, handball et basket-ball.

En constante progression avec 12.725 femmes arbitres recensées en France, la féminisation du corps arbitral est largement soutenue par les fédérations. Bien qu’il y ait encore du chemin avant d’atteindre la parité, la féminisation du corps arbitral est très fortement souhaitée par les Français avec 94% d’opinions favorables, selon une étude d’opinion présentée lors des Journées Nationales de l’Arbitrage organisées par La Poste en novembre 2020.

Afin de promouvoir les objectifs de parité et de valoriser les arbitres féminines, La Poste (où 52,4% de l’effectif total sont des femmes), dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la femme, lance une campagne digitale mettant en avant des duos d’arbitres hommes et femmes qui officient tout au long de l’année, sur tous les terrains. Pour l’occasion, La Poste fait évoluer sa signature, qui devient : « Tous arbitres de la parité ».

9
Français sur 10 considèrent que le développement de l’arbitrage à l’avenir passe par la féminisation (baromètre Kantar/La Poste).

Les chiffres clés de l’arbitrage féminin

•FOOTBALL : 1.200 arbitres féminines (+49% d’arbitres féminines dans le football ces
5 dernières années). 40 arbitres féminines élites nationales, dont 4 internationales.
•RUGBY : 130 arbitres féminines
•HANDBALL : 7.445 arbitres féminines (28,5%) / + 5 697 arbitres féminins en 5 ans
•BASKET-BALL : 3.950 arbitres féminines (25%) / 30% d’arbitres féminines dans les clubs.
TOTAL : Sur les 68.410 arbitres recensés au total en France pour la saison 2020-2021 dans les 4 sports, 12.725 sont des arbitres féminins, soit 18,6 % de l’effectif total.