En association avec le LOU Rugby et GL Events, emlyon business school a lancé « Le Pack », un incubateur de start-up se positionnant sur le marché du sport. Un appel à candidatures pour la deuxième promotion a été lancé. Présentation du concept.

Le Pack est un service d’accompagnement aux start-up. Ou plutôt une plateforme d’accélération de projets. Installées dans le nouveau complexe sportif du Matmut Stadium de Gerland, les start-up du Pack bénéficient d’un accompagnement de six mois incluant de nombreux services. Avec un marché estimé à 38,1 Md€ en France, l’écosystème du sport voit émerger des start-up de plus en plus nombreuses. C’est pour stimuler leur développement et favoriser l’émergence de pépites que le Pack propose d’accompagner les plus innovantes et pertinentes d’entre elles. Outre un poste de travail, des espaces de réunion, des espaces communs (accueil, wifi, impressions…) sont également mis à disposition des résidents. En parallèle, les start-up bénéficient d’un suivi personnalisé, d’un mentorat individuel, d’open-sessions clients/investisseurs ou encore de mises en relations avec l’écosystème des partenaires.

«Pour réussir dans un milieu si compétitif, les startups du sport ont besoin de travailler avec des experts sachant répondre aux problématiques attachées à leur métier et à leur secteur dans un environnement qui permet l’expérimentation» commente Yann Roubert, président du LOU Rugby, partie prenante au projet. Le club du Top 14 place l’innovation au coeur de sa stratégie, comme le montre sa collaboration avec plusieurs start-up (Vogo, Digifood ou Lyf Pay). Internationalement reconnue pour son expertise en entrepreneuriat et en accompagnement de start-up, emlyon business school a créé le premier incubateur d’école de commerce de France en 1984. Il accompagne depuis plus de 200 porteurs de projets par an. En 2017, un accélérateur voit le jour avec des programmes spécialisés EdJobTech puis Sport Tech.

«En s’associant et en coopérant avec une multitude d’acteurs du sport et de l’entrepreneuriat déjà en place, le Pack veut encourager la création de synergies, y compris avec d’autres structures d’accompagnement», souligne Michel Coster, le directeur de l’accélérateur emlyon business school et le responsable du programme d’accélération du Pack.

Au total, 10 start-up intégreront Le Pack lors de chaque session de six mois. Au-delà des trois entités fondatrices, Le Pack s’appuie aussi sur des partenaires majeurs qui seront engagés dans la sélection des start-up, leur accompagnement et leur développement. Parmi eux, Banque Populaire, Bpifrance et Nutrisens.

En savoir plus : lepack-accelerateur.com