Sponsor historique des internationaux de France de tennis (depuis 1978), Perrier a programmé une animation hors normes au cours de la deuxième semaine de Roland-Garros. Rendez-vous au deuxième étage de la tour Eiffel pour expérimenter une tyrolienne de 800 mètres de long, pour 100 mètres de dénivelé à 90 km/h. Sensations garanties !

Pour jouer les intrépides, il faut se rendre au deuxième étage de la tour Eiffel. L’animation du groupe Perrier (imaginer par l’agence Ubi Bene) permet de s’élancer de 115 mètres de haut pour atterrir à 17 mètres, de l’autre côté du Champ-de-Mars. Perrier promet que la sensation est comparable à un « smash » au tennis sur le court central. Ce qui donne d’ailleurs son nom (le « smash Perrier ») à cette animation gratuite organisée durant toute la deuxième semaine de Roland-Garros (5-11 juin).

La participation est réservée au plus de 18 ans. Il est nécessaire de s’inscrire en ligne sur le site www.perrrier.com. Un tirage au sort est ensuite effectué pour choisir les heureux élus pour le grand saut. D’autres vols étaient également en jeu via le compte Twitter de Perrier, jusqu’à ce dimanche 28 mai. Les 50 personnes qui tweetaient le plus de #SmashPerrier #prems gagnaient également le sésame.
Quand la tour Eiffel se transforme en terrain de jeu

Une patinoire, une rampe géante ou de la lutte. Ce n’est pas la première fois que le plus célèbre monument de Paris sert de terrain de jeu. Dans le passé, la tour Eiffel a déjà accueilli des événements exceptionnels comme en 2010 avec le saut, en rollers sur une rampe, de Taig Khris du premier étage de la tour. Plus récemment le bateau de Mécénat chirurgie cardiaque, skippé par Tanguy de Lamotte lors du dernier Vendée Globe, a été dressé jusqu’au premier étage de la dame de fer. Une performance. Ce voilier de près de 8 tonnes et 18 mètres de long a demandé un grutage de deux nuits, une grue de 300 tonnes et de puissants projecteurs pour avoir raison du vent. La semaine dernière enfin, deux tapis de lutte étaient installés au niveau 1 pour faire la promotion des Championnats du monde de lutte, organisés à Paris (21-26 août à l’AccorHotels Arena). Les membres de l’équipe de France étaient présents pour des initiations à la lutte.