Coup sur coup, l’agence de Leroy Tremblot vient de dévoiler trois nouvelles identités visuelles : celles du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), de la Fédération Française de Tennis (FFT) et des Championnats d’Europe de badminton 2016. Décryptage de cette dernière.

Après le CNOSF et la FFT, c’est au tour des organisateurs des Championnats d’Europe de badminton de dévoiler l’identité visuelle de la compétition organisée du 26 avril au 1er mai 2016 au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif (Vendée). C’est fois-ci également, l’agende de design Leroy Tremblot est à la manoeuvre. La force de ce logotype, éphémère et événementiel, est de capitaliser sur 2016, année du rendez-vous. Le millésime s’exprime à partir des deux symboles du badminton : la raquette associée au volant. Le dessin des chiffres, libre et pictural, affirme le rendez-vous (organisé tous les deux ans) et le rend unique vis-à-vis des autres compétitions sportives pour les 180 000 licenciés (dont près de 40% sont des licenciées) de la discipline.

Dans un souci de déclinabilité, le bloc titre a fait l’objet d’une composition typographique particulière afin que l’encombrement des lettres soit le même entre les versions française et anglaise du logotype. À noter enfin que le traitement graphique du 6 est un clin d’œil au logotype de la Fédération française de badminton (FFBaD), dont elle empreinte le concept de plume colorée. Quant au système graphique, qui habillera le site de compétition du Vendéspace, il intégrera la co-signature FFBaD/Badminton Europe.