La Generali Solo Méditerranée change d’organisateur. L’agence de communication Mer et Media cède à la société Pen Duick l’organisation de l’épreuve de voile, classique du calendrier.

En reprenant cette solitaire du sud, où s’est souvent joué le Championnat de France de Course au Large en Solitaire, Pen Duick va structurer le calendrier des Figaro Bénéteau avec une transat au printemps, la Solitaire en juin et la Generali Solo en septembre. La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire se déroulera chaque année en juin (nouvelles dates) et la Generali Solo en septembre, les années impaires. La Classe Figaro-Bénéteau pourra donc communiquer rapidement un calendrier cohérent, estime le repreneur. Pourquoi les années impaires ? Tout simplement parce que la Generali Solo n’a lieu que les années impaires.

Il fallait trouver un accord qui permette à la Classe de clarifier son calendrier 2013 et aux coureurs de pouvoir planifier leur saison, tout cela dans le respect des engagements et des obligations de chacun, ajoute Pierre Giboire, directeur de l’agence Mer et Media. La Generali Solo se trouve donc déplacer dans le calendrier à septembre. Une période idéale pour une course se déroulant en Méditerranée, comme on a pu le constater tout récemment avec la Med Race, estime encore Pierre Giboire. L’agence Mer & Média, pris par d’autres engagements sur cette période de l’année, a fait le choix de céder l’organisation de la Generali Solo à Pen Duick, organisateur des principales épreuves de la série Figaro-Bénéteau. Je suis ravi car cela va nous permettre de bâtir une offre plus complète et d’optimiser l’ensemble de nos activités, complète Pierre Bojic, directeur général de Pen Duick. Il est important d’une part d’harmoniser le calendrier et d’autre part de proposer à l’ensemble de nos partenaires, skippers, armateurs, sponsors, médias, une plus large diversité en termes de saisonnalité et de positionnement géographique. Avec le nouveau calendrier, Pierre Bojic estime que chaque partie aura le temps de programmer sa saison 2013 et de bien organiser ses opérations de communication.

Je pense qu’il (Pierre Giboire, ndlr) a pris la bonne décision dans l’intérêt du circuit Figaro et des coureurs, en choisissant de transmettre le flambeau à Pen Duick qui a déjà repris l’organisation de la Solitaire en donnant à cette épreuve une visibilité renforcée, commente Marie-Christine Lanne, Directrice de la communication de Generali. Avec Mer & Média, nous avions espéré faire de la Generali Solo un équivalent de la Solitaire en Méditerranée. Je souhaite que Pen Duick puisse faire aboutir ce projet, ajoute-t-elle.