Après cinq années passées à la tête du Comité organisateur des Jeux équestres mondiaux (JEM) de Normandie 2014, Fabien Grobon rejoint les équipes d’EEM en tant que directeur général.

Il prend ainsi la tête de la société créée en 2009 par Christophe Ameeuw pour poursuivre et consolider le développement de la série des Longines Masters, aujourd’hui présente sur trois continents, série de rendez-vous indoor de saut d’obstacles. L’arrivée de Fabien au sein d’EEM marque une étape importante dans le développement de notre société et de nos projets. Nous comptons sur son expérience dans la gestion et l’organisation d’événements d’envergure mondiale et du marketing sportif, aussi bien aux JEM 2014 qu’à Roland Garros pour poursuivre notre ambition de porter notre concept des Longines Masters sur le devant de la scène sportive internationale, explique Christophe Ameeuw, fondateur et président de EEM.

Diplômé de l’Insead en 2000, Fabien Grobon rejoint le cabinet de conseil AT Kearney, comme directeur associé, pour ensuite se consacrer à l’univers du sport. De 2001 à 2010, il occupera successivement les postes de Directeur général du sponsoring puis du marketing et merchandising au sein de la Fédération Française de Tennis (FFT) pour le tournoi de Roland Garros.

En 2009, EEM a fait renaître le Jumping de Paris, et a créé le Gucci Paris Masters qui marque le grand retour de la maison florentine à l’équitation. Depuis, EEM a développé le circuit des Masters à l’international, avec une première étape asiatique en 2013, le Longines Hong Kong Masters, puis en Amérique en 2014 avec le Longines Los Angeles Masters. En 2015, cette trilogie intercontinentale devient les Longines Masters. Pour les cavaliers, le défi majeur consiste à remporter consécutivement les grands Prix Longines de Los Angeles, Paris et Hong Kong. La performance est récompensée par un chèque d’1 million d’euros. Deux victoires successives sont gratifiées d’un bonus de 500 000 euros tandis que deux victoires non consécutives dans deux des trois villes sont dotées d’un bonus de 250 000 euros.