La Bretagne accueillera dans les prochains mois un campus d’excellence entre Rennes et Dinard. Sa mission : former aux métiers du sport, suivre les sportifs mais aussi la recherche. Une convention de création a été signée le 29 janvier en présence de Rama Yade.

C’est dans l’une des régions les plus sportives de France que naîtra le futur campus d’excellence. Depuis sa création en 1945, le Centre régional d’éducation populaire et sportive (Creps) de Dinard assure la formation aux métiers du sport et l’accompagnement des jeunes sportifs de haut niveau. Chaque année, le centre, qui emploie 57 salariés dont 37 fonctionnaires d’Etat (Ndlr : 3,6 millions d’euros de budget annuel), forme des centaines de sportifs. Un temps menacé, et alors que d’autres Creps ont fermé en France, le centre de Dinard est parvenu à sauver sa tête. Un comité de pilotage avec l’Etat et les collectivités locales (Ndlr : Ville de Dinard, Département d’Ille-et-Vilaine, Région Bretagne) a en effet décidé d’en faire un campus d’excellence sportive, avec une antenne à Rennes. Si le Creps a pu être sauvé, c’est parce que les Bretons ont fait bloc, explique Daniel Gilles, le vice-président du conseil régional en charge des sports. Il n’était pas question de priver la Bretagne, première région sportive de France, d’un pôle fort et historique. Avec 922 697 licenciés, tous sports confondus, la Bretagne est à ce jour la première région sportive de France rapporté à sa population (3,1 millions d’habitants) et compte près de 2 millions de pratiquants amateurs, répartis dans 80 comités et ligues regroupant 6 000 clubs dans des disciplines phares comme le cyclisme, la voile, l’athlétisme, le football (4 clubs professionnels, soit 1 par département) ou encore les sports de nature.

Un pôle unique en France

L’Etat et la région ont donc signé le 29 janvier un protocole d’accord préfigurant la mise en place d’un groupement d’intérêt public qui mettra en synergie le sport de haut niveau, la recherche et le développement (en lien avec les laboratoires de l’université et de l’Ecole normale supérieure de Cachan), la formation et les stages sportifs. Ce pôle unique en France, qui s’appuiera à la fois sur l’université de Rennes II à Villejean et sur le Creps de Dinard, sera opérationnel à compter du 1er septembre 2010.