L’Autorité de la concurrence valide à nouveau le rachat par Canal+ au groupe Bolloré des chaînes de télévision D8 (ex-Direct 8) et D17 (ex-Direct Star), autorisé dans un premier temps en 2012, puis annulé il y a moins de quatre mois par le Conseil d’Etat.

Les engagements pris par groupe Canal Plus et Vivendi sont identiques à ceux pris lors de la précédente autorisation de 2012 à l’exception de celui portant sur l’acquisition des droits des films français, qui est renforcé, explique l’Autorité de la concurrence.

Pour être définitive, l’autorisation doit aussi être validée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), qui avait retoqué dans un premier temps l’opération, obligeant la filiale de Vivendi à faire valider à nouveau la transaction auprès des autorités compétentes.