2013 n’a pas échappé à la règle. Comme chaque année, le football a été le sport le plus diffusé à la télévision. Selon l’étude réalisée par Fast Sport, centre de formation professionnelle sur le sport, en partenariat avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), sur le volume horaire des sports retransmis sur la télévision française, le football a représenté un quart de la programmation. Avec la Coupe du monde au Brésil cet été, cet avantage devrait s’accentuer.

En 2013, 456 heures et 51 minutes de football ont été diffusées à l’antenne sur 1.801 heures et 39 minutes de retransmissions sportives par les chaînes nationales hertziennes, dont 397h04 sur la TNT. Ce qui exclut de facto L’Equipe 21, disponible sur la TNT mais qui ne couvre pas tout le territoire. L’étude exclut également les chaînes spécialisées comme beIN Sports, Eurosport ou Sport+. Le traitement ne prend pas davantage en compte les magazines généralistes d’information sportive. Exit donc les Stade 2 et autres Téléfoot ou Canal Football Club. Est-ce que cela modifierait profondément les résultats ? Pour les sports majeurs sûrement pas. Il est même probable que le football accentuerait son avance. En revanche, d’autres disciplines pourraient émerger.

Reste que cinq sports (football, rugby, tennis, cyclisme et le golf) trustent 65% du temps d’antenne ! Mention spéciale à la petite balle blanche qui bénéficie de 98 heures et 10 minutes de programmation avec une seule chaîne : Canal+.

Le volume global est inférieur de 96 heures par rapport à 2012. Mais année paire oblige, celle-ci bénéficiait de la tenue des Jeux olympiques de Londres et du Championnat d’Europe de football.