Sur les 30 territoires couverts par l’étude Yearly Sport Key Facts, conduite par Eurodata TV Worldwide, les Jeux Olympiques représentent en moyenne 14,1% de l’offre de programmes sportifs des chaînes généralistes sur la période de septembre 2007 à août 2008. Les Jeux olympiques de Pékin (8-24 août) ont été suivis par 4,7 milliards de téléspectateurs dans le monde, en audience cumulée.

Les Jeux Olympiques de Pékin ont fédéré les téléspectateurs européens et également les internautes, notamment sur les sites des chaînes ayant diffusé l’événement ; ce qui montre une fois de plus qu’il y a complémentarité – et non transfert – entre internet et télévision, a commenté Bruno Chetaille, Président Directeur Général de Médiamétrie, dans le cadre d’une conférence intitulée Jeux Olympiques et Télévision : de Pékin à Londres au Sportel Monaco.

Mais en France, c’est le cyclisme qui a mobilisé le public : sur les chaînes généralistes, les téléspectateurs y ont dédié 10,3% de leur durée d’écoute consacrée au sport alors qu’il représente 9,3% de l’offre de programmes sportifs.

Au Royaume-Uni, toute l’attention se porte déjà sur les prochains Jeux Olympiques de 2012 de Londres. La cérémonie de clôture des JO de Pékin a attiré 500.000 téléspectateurs de plus que la cérémonie d’ouverture. C’était en effet le moment de la passation de la flamme entre le comité d’organisation de Pékin et celui de Londres.

Par pays, les disciplines les plus appréciés changent radicalement. Les téléspectateurs Sud-Africains ont consacré 19,3% de leur durée d’écoute au catch alors qu’il représente près de trois fois moins (7,6%) du temps d’antenne dédié au sport. Le catch est ainsi le deuxième sport le plus regardé, derrière le football, mais cinq fois plus que le sport des champions du monde en titre : le rugby !

Au Portugal, chacun sait que le sport roi est le football. Les téléspectateurs portugais ont dédié 75% de leur temps d’écoute des programmes de sport au football.

Certains pays restent attachés à leurs racines : en Irlande, c’est le hurling et le football gaëlique qui comptent quatre apparitions dans le top dix des programmes de sport les plus regardés sur la période.
Les Paralympiques aussi

Jacques Braun, vice-président d’Eurodata TV Worldwide souligne que les Jeux Paralympiques ont vu leur exposition globale doubler entre Athènes et Pékin sur une sélection de dix pays, atteignant une durée moyenne d’exposition de dix heures.

SABC2, la chaîne Sud-Africaine a été l’un des diffuseurs à accorder le plus de temps aux Jeux Paralympiques sur son antenne avec plus de 53 heures de couverture ; contre 40 heures pour La2, le diffuseur Espagnol.