Bernard Faure, consultant de France Télévisions pour l’athlétisme, refuse de se rendre en Chine pour commenter les jeux Olympiques en août, pour protester contre la politique chinoise au Tibet. Chacun, en sa conscience, doit décider de son attitude. Moi, je n’irai pas, mais il ne faut surtout pas empêcher les sportifs d’y aller, affirme Bernard Faure dans L’Equipe.

Cela a été une erreur de donner les Jeux à la Chine, dit encore l’ancien athlète et commentateur de l’athlétisme depuis dix-neuf ans pour la télévision. C’était donner un blanc-seing extraordinaire à toutes les exactions qu’ils ont commises. Il y a eu envahissement d’un pays il y a cinquante ans, massacre, torture, destruction d’une civilisation (…) et ce dans l’indifférence la plus totale du monde, s’indigne-t-il.