Le Comité International Olympique (CIO) ne fractionnera pas la vente des droits TV et Internet avant les Jeux d’hiver de 2010 (au plutôt). Le CIO ne souhaite pas ébranler le bel édifice (construit à coups de millions de Francs) des contrats TV.