Les tentatives de Prost Grand Prix pour faire revenir sur sa décision le géant espagnol de la télécommunication Telefonica ont échoué. Les Espagnols ont repoussé les avances de l’écurie française qui était prête à accueillir le pilote ibérique Marc Genè. Telefonica a déclaré avoir clos définitivement le chapitre Formule1, après l’expérience malheureuse avec Minardi.

Alain Prost est donc toujours en quête d’un partenaire financier lui permettant de boucler son budget pour la saison 2001.