En marge du premier Grand Prix de la saison de Formule 1, à Melbourne (Australie), l’entreprise chinoise Lenovo a officialisé son partenariat avec la Scuderia Ferrari. Dans le cadre de cet accord, on peut voir le logo de Lenovo sur l’équipement des pilotes de l’écurie, sur le flanc de la voiture, sur la suspension. Soit un double emplacement ! Lenovo fournira du matériel électronique à l’équipe italienne. Dans son domaine, le constructeur chinois remplace Acer auprès de Ferrari. L’association avait une déclinaison commerciale. Acer avait obtenu une licence pour commercialiser des ordinateurs aux couleurs et au nom de la Scuderia. Un autre partenaire fait son retour cette fois. AMD, déjà sponsor de la Scuderia entre 2002 et 2012, revient sur la monoplace 2018. Le logo de la marque apparaît sur la pointe de l’aileron avant. On remarquera aussi que l’identité visuelle de Ferrari a évolué. La principale différence est que le blanc a désormais complètement disparu de la carrosserie avec le départ de la banque Santander. A noter que Ferrari a abandonné cette saison son logo rouge et blanc, qui reprenait la moitié du logo de Marlboro, son sponsor historique. Ce changement ne cache pas une fin du partenariat du partenariat avec Philip Morris, la maison-mère de Marlboro, puisque les deux parties ont confirmé leur entente pour plusieurs années encore.

Le halo sert aussi de support de communication
Il fallait y penser. Après McLaren, l’écurie Force India annonce elle aussi avoir choisi de commercialiser l’espace disponible sur son halo, le dispositif de protection pour la tête des pilotes, en signant un accord avec une marque de tongs. À Melbourne, peu avant la première séance d’essais libres, Force India a dévoilé un halo arborant un nouveau design et incorporant les visuels de la marque Havaianas, qui est l’une des plus grandes marques de tongs au monde. L’accord est à la carte. Le logo Havaianas apparaîtra de nouveau sur la monoplace à l’occasion de plusieurs Grands Prix européens, et de manière plus significative lors du Grand Prix du Brésil, manche à domicile pour sa compagnie sœur Alpargatas. « Quoi de mieux que le Halo pour porter le fameux logo de Havaianas ? Nous avons toujours été une équipe aventureuse au niveau des efforts marketing, et après avoir introduit une livrée rose en 2017, nous espérons que ce partenariat sera attrayant pour tous les fans de F1 », se réjouit Otmar Szafnauer, directeur des opérations de l’équipe indienne. Du côté du fabricant de tongs, on se dit fier du partenariat dont l’inspiration est venue des fans qui se moquaient du halo, le comparant… à des tongs. C’est également cette ressemblance qui a poussé McLaren à offrir l’espace à Gandys, une autre marque de tongs. L’emplacement n’a pas été choisi que pour le clin d’oeil : « Le placement du logo sur le halo de la MCL33 n’est pas parfait que pour le marketing, mais aussi pour souligner l’engagement de Gandys, qui offre un environnement plus sûr, plus protecteur, à ceux qui sont en danger », souligne John Allert, le responsable du marketing de McLaren. Gandys a été créée en 2012 par deux frères, Rob et Paul Forkan, qui ont perdu leurs parents lors du tsunami qui a touché l’Asie du sud en 2004. Gandys a permis de recueillir des fonds pour créer le premier campus de l’association Orphans For Orphans au Sri Lanka, en 2014. Un second campus a été créé l’an dernier au Malawi. Gandys va créer des tongs aux couleurs de McLaren, dont les profits seront intégralement reversés à la fondation.