Malgré l’interdiction des événements de masse jusqu’au 31 août en Belgique, le Grand Prix de Belgique de Formule 1 pourra se tenir à huis clos le 30 août sur le circuit de Spa-Francorchamps. Une éclaircie pour le Championnat du monde de F1.

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo a indiqué que le Grand Prix pouvait «se tenir à huis clos, ainsi que tous les entraînements préalables nécessaires». Cette mesure n’est valable «qu’à condition de respecter strictement les mesures de distanciation entre personnes et les mesures d’hygiène et sanitaires».

Spa Grand Prix, organisateur de l’événement, doit désormais négocier avec Liberty Media, chargé de la promotion mondiale de la F1, pour couvrir le manque à gagner que va entraîner l’absence des spectateurs alors que près de 165.000 billets avaient été vendus.

Avec la crise du Covid-19, les dix premiers Grands Prix ont été annulés (Australie, Monaco et France) ou reportés à une date indéfinie (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan, Canada). Le premier Grand Prix de la saison devrait avoir lieu en Autriche, sur le circuit de Spielberg, à huis clos le 5 juillet.