Les droits de retransmission du championnat du monde de F1 que détient Kirch intéressent les banques. Celles-ci seraient prêtes à renoncer à leurs créances en échange des droits TV.

Plusieurs banques vont proposer à Leo Kirch de renoncer à leurs créances en échange de ses Droits TV sur le championnat du monde de Formule 1. Le Groupe Kirch a déboursé 1,6 milliard d’euros en 2001 pour ces droits en empruntant la somme aux banques allemande Bayerische Landesbank et américaines JP Morgan Chase et Lehman Brothers. Les prêts avaient été garantis par les participations du groupe dans la SLEC, la société qui commercialise ces droits.

Selon le journal allemand Handelsblatt, les banques estiment pouvoir retirer davantage de la vente des droits de retransmission des Grands Prix de F1 que du remboursement de leurs crédits.