Au cœur d’un imbroglio surréaliste avec son sponsor titre, l’écurie Haas F1 se montre néanmoins confiante et assure que sa réputation ne souffre pas de cette affaire.

L’écurie américaine Haas a assuré que Rich Energy était «actuellement son sponsor-titre», contrairement à ce que la marque britannique de boissons énergisantes avait annoncé avec fracas sur Twitter. «Je ne peux pas donner plus de détails sur la relation contractuelle entre nos deux parties pour cause de confidentialité commerciale», précise Guenther Steiner, team principal de l’écurie américaine.

«Aujourd’hui, Rich Energy a rompu son contrat avec Haas F1 Team en raison de ses mauvais résultats, avait posté la marque le 10 juillet. Nous voulons battre Red Bull Racing et terminer derrière Williams en Autriche est inacceptable. La politique et le politiquement correct en F1 inhibent aussi notre business. Nous souhaitons le bien de l’équipe.» En prime, depuis mi-mai, Rich Energy ne peut plus afficher sur les monoplaces de l’écurie américaine la tête de cerf qui est son logo, la Haute Cour de Londres ayant jugé qu’il s’agit d’un plagiat du logo d’une marque de vélos.

Selon la presse britannique, ce tweet surprise avait été écrit ou approuvé par le PDG William Storey, sans en porter connaissance aux investisseurs de Rich Energy suite à une apparente divergence d’opinions. Les actionnaires tiennent à protéger leur investissement dans la marque, et cela inclut le fait de conserver le partenariat avec Haas, alors que la réputation de Rich Energy a d’ores et déjà été écornée par le communiqué publié sur Twitter.

Lors du week-end anglais, Rich Energy était visible chez Haas. Mais les résultats ne se sont pas améliorés avec les abandons des deux pilotes, le Français Romain Grosjean et le Danois Kevin Magnussen, après un accrochage entre eux !

EN BREF
ROKiT consolide ses liens avec Williams. A l’occasion du dernier Grand Prix de Grande-Bretagne, Williams a annoncé la prolongation de son contrat avec ROKiT, son sponsor-titre, jusqu’en 2023. «Comme je l’ai dit en février, c’est un partenariat évident, basé sur des valeurs communes d’innovation, d’excellence technique et de confiance», commente Claire Williams, la patronne adjointe de l’écurie de F1. «ROKiT a rejoint l’équipe à une période difficile et leur conviction en notre vision et leur engagement pour nous aider à la mettre en oeuvre rendent cet accord important pour nous.» Le partenariat va se diversifier. ROKiT est une marque de ROK qui produit des smartphones. Le groupe est présent dans plusieurs industries, comme celles des boissons alcoolisées, et le partenariat devrait s’étendre à plusieurs marques.