Le Groupe Kirch a reçu l’autorisation de l’Office des Cartels, organe allemand de régulation de la concurrence, de prendre le contrôle des droits de Formule 1. Le magnat de la communication peut ainsi racheter 49 % de la société SPEED Investment, avec la possibilité d’augmenter sa participation.

SPEED, qui appartenait jusqu’ici au groupe EM.TV, détient 75 % de la société chargée de gérer les droits commerciaux de la F1, SLEC.