Les droits d’exploitation commerciale de la Formule 1 restent entre les mains de Bernie Ecclestone.

La Fédération internationale Automobile (FIA) a confirmé la conclusion d’un accord avec la SLEC (Slavia Ecclestone Corporation) portant sur les droits de retransmission du Championnat du Monde de Formule Un pour les 100 prochaines années et pour un montant de 2,6 MdF (403 M€) ! Toutefois, cet accord ne remet pas en cause le précédent Accord Concorde toujours en vigueur et qui expirera le 31 décembre 2007.

Les différentes parties (FIA, Bernie Ecclestone, Léo Kirch et les constructeurs) ont donc trouvé un terrain entente qui devrait éviter la création d’un championnat parallèle par les principaux constructeurs engagés en F1. Le Groupe Kirch (qui détient maintenant 75 % de la SLEC) a rassuré les constructeurs en garantisant que les retransmissions des Grands Prix ne seraient jamais réservées aux chaînes cryptées. Par ailleurs l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobiles) peut entrer dans le capital de la SLEC selon des modalités qui n’ont pas été rendues publiques. Au début du mois, Kirch avait proposé à l’association de lui céder une participation de 25 % dans la SLEC.