La compagnie aérienne Emirates s’engage comme parraineur du Championnat du monde de Formule 1 pour les cinq prochaines années.

Le contrat portera en 2013 sur 15 courses de la catégorie reine du sport automobile (sur les 19 au programme cette année), à partir du Grand Prix de Malaisie, et s’ajoutera à d’autres contrats de parrainage signés, pour chaque Grand Prix, avec d’autres marques comme Rolex, sponsor-titre du prochain GP d’Australie, en ouverture de la saison, explique Bernie Ecclestone, le patron de Formula One Management (FOM). Dans ce cadre, la marque disposera d’espaces publicitaires au bord et au sol des circuits. Le branding Fly Emirates apparaîtra plus particulièrement sur les circuits emblématiques tels que Silverstone en Grande-Bretagne, Monza en Italie ou encore Interlagos, au Brésil.

Ni le Britannique, ni la compagnie aérienne des Emirats arabes unis n’ont confirmé le montant de l’accord signé. Selon la presse britannique, il porterait sur 200 millions de dollars (150 millions d’euros). Pour Emirates, il s’agit d’un contrat de prestige de plus. Le sponsor du Paris SG, mais aussi d’Arsenal et du Milan AC, est également présent au côté de la FIFA pour la Coupe du monde, ou bien de l’ATP en tennis depuis peu. Emirates s’est également associé aux Jeux du Commonwealth 2014. Cet accord constitue une opportunité exceptionnelle d’associer deux marques internationales de prestige, constate Sheikh Ahmed ben Saeed Al Maktoum, président du groupe Emirates. L’ambition, les standards technologiques de pointe et la présence mondiale de Formula One s’accordent parfaitement à la vision et l’ambition d’Emirates. A noter que l’accord prévoit un volet original : la retransmission en direct des Grands Prix en plein vol à bord des avions de la compagnie aérienne.

Les capitaux du Golfe sont de plus en plus présents en F1 que ce soit en tant que parraineur, Gulf Air est le sponsor-titre du Grand Prix de Bahreïn, Etihad Airways celui d’Abou Dhabi, ou bien comme actionnaires des écuries. C’est le cas chez McLaren et Williams.