Détenteur des droits internationaux télévisés des rencontres de la Premier League depuis 1997, Canal Plus paraît bien placé pour les conserver. Associé avec le groupe IMG, la facture devrait doubler (1 MdF en 1997) par rapport au dernier accord sous la pression d’un concurrent : le groupe de marketing sportif américain Octagon.