Arsenal a réduit sa dette de 332,8 millions de livres à 203,6 millions de livres (373,4 à 228,4 millions d’euros), selon les comptes semestriels clos le 30 novembre 2009. Durant ces six mois, Arsenal a réalisé un bénéfice net avant impôts de 35,2 millions de livres (39,5 millions d’euros).

Cette réduction importante de la dette, née de la construction de l’Emirates Stadium, s’explique en grande partie par la vente de 261 appartements sur le site de l’ancien stade de Highbury, qui a rapporté 96,6 millions de livres au club (108,3 millions d’euros). Ce projet immobilier va nous apporter des liquidités supplémentaires dans les deux prochaines années, a commenté le président du club Peter Hill-Wood. C’est une très bonne nouvelle, même si je ne veux pas spéculer sur la somme exacte et le calendrier de cet afflux d’argent, a ajouté le responsable.