L’Américain Stan Kroenke, qui a acquis de nouvelles parts d’Arsenal, s’est ainsi
rapproché de la barre des 30% du capital, à partir de laquelle il devra lancer une offre publique d’achat signifiant une prise de contrôle du club anglais. Kroenke détient désormais les droits de vote correspondant à 17.957 parts
de la société, ce qui représente 28,9% de son capital.

Le deuxième actionnaire du club est l’homme d’affaires russo-ouzbek Alisher Ousmanov (25%). Depuis des mois, les deux milliardaires se disputent le contrôle du club. Arsenal est la dernière grande formation anglaise encore contrôlée par des intérêts britanniques. Attaqués par Kroenke et Ousmanov, ses propriétaires historiques ont passé un pacte entre eux. Mais ils ont enregistré des défections et assisté impuissants au grignotage de leur capital par les deux hommes. Après avoir exprimé leur dédain pour Kroenke, ils se sont toutefois rapprochés de l’Américain pour tenter de faire barrage à Ousmanov. Sans imaginer un seul instant que les deux hommes pourraient faire alliance contre eux…