En investissant massivement dans Sky Global Networks, Microsoft entend se positionner comme un acteur majeur de l’industrie du sport.

Bill Gates repart à la charge. On se souvient que l’ex-PDG de Microsoft avait échoué dans sa tentative de rachat des droits du football anglais il y a quelques années. L’éditeur de logiciel revient par une voie détournée en s’apprêtant à investir plus de 7 MdF dans Sky Global Networks contre 3,5 % de la société. Celle-ci regroupe les activités de télévision par satellite du groupe News Corp, présidé par Rupert Murdoch, dont fait partie BskyB, détentrice des droits de la Premier League.