Bien que le soccer ne soit pas aussi populaire aux Etats-Unis que le baseball ou le football américain, les chaînes US s’attendent à générer de nombreux bénéfices à l’occasion de la Coupe du Monde 2002.

Les chaîne locales notamment espèrent bien battre des records de recettes publicitaires compte-tenu, en plus de la sélection américaine, du grand nombre de pays hispanophones qualifiés (Espagne, Costa-Rica, Equateur, Mexique, Paraguay).

Le Mondial sera retransmis en deux langues aux Etats-Unis : anglais et espagnol. La MLS (la Ligue américaine de football) avait acheté les droits de retransmission des Coupes du monde 2002 et 2006 au Groupe Kirch pour 40 millions de dollars.