Pour développer le marché asiatique et des accords régionaux, le Paris Saint-Germain ouvre un bureau à Singapour. Sa première antenne à l’étranger souligne L’Equipe. L’objectif est de trouver des partenaires et de développer la marque. Une stratégie similaire à celle de plusieurs autres clubs européens, mais qui ont choisi des destinations d’implantation différentes. Manchester United, comme le FC Barcelone, se trouvent par exemple à Hong Kong. Le Real Madrid pense à Pékin. Le Bayern Munich a pris pied à Shanghai (Chine). Mais Arsenal, Chelsea et ou Manchester City ont également établi un lien avec Singapour.

Cet été, Frédéric Longuépée, le directeur général adjoint parisien, en charge des activités économiques, expliquait que le PSG hésitait entre la Chine et l’Asie du Sud-Est. Mais il faisait remarquer aussi que l’Indonésie, proche de Singapour, affichait la troisième base de fans du club parisien. L’été prochain, le PSG pourrait effectuer une tournée en Asie. En 2014, le PSG s’était rendu à Hong Kong et à Pékin avec Zlatan Ibrahimovic en tête de gondole. Cette fois, il se présentera avec le Brésilien Neymar…