A l’issue de son Assemblée générale, la Ligue espagnole de football (LFP) a annoncé qu’elle verserait chaque année 3 millions d’euros à la chaîne de télévision privée Antena 3 pour payer les 25 millions d’euros qu’elle lui doit. La LFP avait annoncé jeudi qu’elle allait demander à se déclarer en suspension de paiement après une décision de justice lui imposant de payer 25 millions d’euros à Antena 3 pour la vente de droits de retransmission télévisée.

Le contentieux avec la chaîne remonte à 1989 quand la LFP avait vendu les droits de retransmission des matches à l’entreprise Dona, qui les avait ensuite revendus à la Forta (Association de télévisions publiques régionales), en négociant la retransmission d’un match avec Sogecable (Canal +). Les chaînes privées Antena 3 et Telecinco ont dénoncé cet accord. Les tribunaux ont condamné quatre ans plus tard Dorna, Forta et Sogecable à payer 150 millions de pesetas (901.518 euros), plus des dommages et intérêts, aux deux chaînes. Antena 3 et Telecinco ont alors estimé le montant du préjudice subi à 30 millions d’euros, pour chaque chaîne. En janvier 2005, Antena 3 et Telecinco ont présenté une requête contre la LFP pour le paiement des 30 millions d’euros. En juin 2005, un juge s’est prononcé pour le paiement de 25 millions d’euros, suite à quoi Antena 3, refusant de négocier avec la Ligue, a exigé le 20 janvier 2006 l’application de la décision de justice.