La Fédération française de football (FFF) et la chaîne de football en salle Le Five signent un partenariat fort. Cette collaboration renforcée entre acteurs des secteurs public et privé illustre la complémentarité des structures sportives pour développer les nouvelles pratiques.

«Cette signature entre la fédération du football en France et Le Five est la suite logique d’un processus enclenché de longue date, indique Guillaume Debelmas co-fondateur du groupe Le Five. La signature de cette convention vient formaliser, structurer et amplifier la relation qui existe sur les territoires entre nos complexes et les acteurs du foot : clubs, districts, ligues.» Le groupe Le Five (40 complexes) est déjà un partenaire des collectivités, puisque l’entreprise signe régulièrement des conventions avec des municipalités pour pouvoir accueillir dans des conditions privilégiées les écoles ou les centres aérés.

«Il s’agit de faire circuler les bonnes idées et les bonnes initiatives, qu’elles viennent de nos équipes ou de celles des structures publiques, avec 1 objectif en tête : celui d’embarquer le plus de monde dans la pratique du football loisir, grands et petits, toutes et tous !», complète Sandy Levittas, Directrice Régionale pour Le Five, ex-joueuse professionnelle, en charge des initiatives football féminin et mixte.

18
Née de la fusion en 2016 de Soccer Park et Le Five, le Groupe Le Five (18 Me de chiffre d’affaires en 2018) compte sur un réseau de 40 complexes aujourd’hui dont 38 en France métropolitaine, 1 à la Réunion, et 1 à Barcelone en franchise.

La pratique du football en loisirs se développe et nécessite des infrastructures. La FFF a mis en place un fonds de financement pour la création de terrains. Mais ce plan ne suffit pas. Cette convention, qui vise donc à favoriser l’accès aux nouvelles pratiques telles que le Foot à 5 au sein des installations du groupe (après un accord similaire passé avec le réseau Urban Soccer en janvier 2018 et valable jusqu’en juin 2020, ndlr), prévoit la co-organisation et l’accueil à titre gratuit d’événements (rassemblements, sessions de formation, etc.). L’accord cadre également un tarif préférentiel pour les licenciés et clubs de la fédération.

Ce partenariat sera accompagné d’une activation à partir jusqu’à juillet, visant la promotion de la pratique du foot loisir et de la mixité en cette année de Coupe du monde féminine. À Paris, Valenciennes, Rouen, Reims, Orléans, Antibes et Toulouse, une tournée événementielle au sein des complexes Le Five est prévue.

KFC met en scène la liste des 23 joueuses de l’équipe de France
KFC, sponsor de la Fédération française de football (FFF), a rebondi sur l’annonce de la liste des 23 joueuses de l’équipe de France sélectionnées pour disputer la Coupe du monde féminine l’été prochain en France. Dans la continuité du journal de 20 Heures de TF1, théâtre de l’annonce de la sélectionneuse Corinne Diacre, TF1 a diffusé un spot de KFC en «real time marketing». Juste après l’annonce de la liste (vue en direct par 5 millions de téléspectateurs), l’enseigne de fast-food a diffusé sur TF1 une publicité d’1m30s produite par AllSO et reprenant le nom des 23 joueuses sélectionnées. «La réactivité est clé dans toutes les communications actuelles. Le challenge d’être aussi réactif en TV a été brillamment relevé par nos équipes. Ce film valorise les 23 femmes sélectionnées mais aussi tous les supporters, nos consommateurs et nos équipes en restaurant» déclare Guillaume Saez, responsable de la Communication Marque chez KFC France. Une équipe de production a été mobilisée en direct pendant l’annonce de Corinne Diacre «pour finaliser le film avec une réactivité optimale» précise le communiqué. Dans les faits, les équipes de KFC ont pu disposer de la liste quelques minutes avant le passage antenne.