Dans un an, la France accueille l’Euro 2016 de football. Pour préparer le pays et montrer que l’équipe de France est soutenue par tout un peuple, la Fédération française de football (FFF) organise, avec l’aide de l’agence Keneo, un FFF Tour dans vingt-deux villes en France. Le premier épisode s’est déroulé à Joeuf (Meurthe-et-Moselle), la ville de naissance d’un certain Michel Platini.

C’est quoi le FFF Tour ?
Le quart de finale lors de la Coupe du monde au Brésil n’est pas la plus grande performance des Bleus de ces dernières années. L’équipe de Didier Deschamps, surtout depuis son match de barrage retour contre l’Ukraine, a avant tout réussi à se rabibocher avec ses supporters. Quatre ans après le désastre de Knysna, les Bleus ont presque réussi à faire oublier la cauchemardesque Coupe du monde 2010. La Fédération française de football (FFF) veut surfer sur ce renouveau et entretenir cet élan pour que les Français soient derrière les Bleus lors de l’Euro 2016 (10 juin-10 juillet). Pour cela, elle organise un FFF Tour. Une sorte de tournée promotionnelle qui durera un an (du 16 mai 2015 au 4 juin 2016) et qui s’arrêtera dans vingt-deux villes en France. Une par région, y compris celles qui ne recevront pas la compétition. À chaque étape, tous les sponsors de la FFF seront présents. Dans les villes où l’Euro va se jouer, il n’y a aucun problème de ferveur, mais on voulait parler de l’Euro aussi dans les régions qui n’ont pas la chance d’avoir un stade, a expliqué Noël Le Graët, président de la FFF, lors de l’inauguration du FFF Tour.

Quel est le programme des différentes étapes ?
Sauf à Arras (Pas-de-Calais) le dimanche 31 mai, pour cause de finale de Coupe de France le 30 mai, une étape du FFF Tour se déroule le samedi. Un grand barnum. Sur 5 000 m2, de 10 à 20 heures, des animations rythment la journée. Au centre du village, deux terrains de foot à cinq sont installés. Des tournois y sont régulièrement organisés. On peut y trouver aussi du bubble foot (dans une bulle), du tennis ballon et du cécifoot (non voyant). On peut même faire du football dans le noir à l’intérieur d’une boîte. Une expérience sponsorisée par EDF. Une zone d’animations, avec le soutien du Crédit Agricole, pour les 8-12 ans permet de réaliser un parcours technique, dont le vainqueur aura le privilège d’accompagner un joueur de l’équipe de France lors de son entrée sur le terrain pour le dernier match de préparation avant l’Euro. De son côté, Volkswagen organise le Tir au coffre, où chaque participant à l’animation doit mettre un ballon de football dans le coffre ouvert d’une voiture. Une réplique du vestiaire des Bleus est créée. On peut y écouter les morceaux préférés des joueurs, ainsi que la causerie du sélectionneur national. Des pièces mythiques sont présentes comme le maillot de la Coupe du monde 98. Des cadeaux seront remis à chaque visiteur.
2000 à 4000

Personnes attendues à chaque étape, selon la configuration des lieux.