Quelques semaines avant le début de la Coupe du monde en Russie, EDF prolonge son association avec la Fédération française de football (FFF) pour cinq années supplémentaires. Le producteur et fournisseur en électricité restera un des partenaires majeurs de la fédération, jusqu’en juin 2023, aux côtés de Nike (2026), Crédit Agricole (2023), Orange (2022), PMU (2022) et Volkswagen (2023). « C’est un partenariat naturel pour EDF, à travers un sport qui fédère de nombreux Français et crée de véritables moments d’engouement et de partage lors des grandes compétitions », a souligné lors de l’officialisation de l’accord Jean-Bernard Lévy, PDG de l’entreprise, partenaire majeur de la FFF depuis 2014. Un engagement estimé à 5 M€ par an. Il comprend le soutient des équipes de France comme le football amateur. EDF est également partenaire « énergie » de la Coupe de France. À l’occasion de ce renouvellement, EDF renforce son implication dans le football féminin et devient également partenaire de l’équipe de France eFoot, nouvelle structure e-sport lancée par la FFF. EDF a même son propre club de supporters surnommé « allumés du ballon ». « L’investissement d’EDF dans les actions de la FFF pour le football féminin et le football amateur est remarquable », estime enfin Noël Le Graët, président de la FFF.

Sur un budget de 156 M€, la part du sponsoring occupe une place majoritaire dans les recettes commerciales de la FFF (70%). Ce budget a par ailleurs augmenté de 25% en 4 ans, notamment grâce à la part grandissante des partenariats.