Comme pour l’Euro 2016, organisé en France, la retransmission des rencontres de la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet) passera par une chaîne sur abonnement. TF1 a revendu l’intégralité des rencontres du Mondial à beIN Sports. La Une se réserve les principales affiches et l’équipe de France.

Détentrice des droits du Mondial 2014, moyennant 130 millions d’euros (contre 120 M€ pour l’ édition 2010 en Afrique du Sud), TF1 a cédé une partie des droits à la filiale d’Al-Jazeera. L’intégralité des matches de la Coupe du monde sera donc diffusée sur beIN Sports cet été. beIN étoffe ainsi son offre football pour proposer à ses abonnés le plus grand des spectacles, commente Yousef Al-Obaidly, le vice-président de beIN Media Group et directeur général délégué de beIN France. La chaîne du Qatar coupe l’herbe sous le pied de Canal+ qui était également intéressée par le lot mis en jeu par TF1. Mais la proposition de la chaîne cryptée historique du PAF était moins complète. Elle visait d’abord un magazine.

Jamais encore, la totalité d’une Coupe du monde (64 matches) n’a été retransmise en totalité en France par une seule chaîne payante. Lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, TF1 avait partagé la diffusion avec Canal+ et France Télévisions pour 33 millions d’euros. Les rencontres étaient alors en différé sur Canal+, alors que le service public avait négocié 37 matches. TF1 s’était réservé les 27 plus belles affiches.

TF1 assure la vente des espaces publicitaires de beIN Sports

Pour 2014, beIN Sports obtient la possibilité de diffuser 36 matches en exclusivité en direct et 28 matches en différé. TF1 sera le seul diffuseur en direct de 28 matches, dont ceux de l’équipe de France, ainsi que des matches à élimination directe à partir des huitièmes de finale.

Selon le Journal du Dimanche, beIN Sports déboursera 50 millions d’euros. Une bonne affaire pour TF1 ? Oui, en considérant que TF1 ne peut de toute façon pas rentabiliser son investissement (pour l’édition 2010, TF1 avait comptabilisé 87 millions d’euros à sa charge avec au final une perte, frais de production inclus, de 40 millions d’euros, ndlr). Et oui encore en sachant que l’accord avec beIN Sports est à double détente. La régie publicitaire de TF1 gère en effet les espaces publicitaires de beIN Sports. TF1 va donc commercialiser ses spots publicitaires et ceux de beIN, avec une commission au passage…