L’Olympique Lyonnais poursuit sa transition écologique en annonçant un partenariat avec Reservoir Sun et Engie pour solariser le projet OL Vallée.

Après avoir notamment lancé un t-shirt d’entrainement 100% éco-responsable, avec Veolia, investi dans la société Time For the Planet et lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux, l’Olympique Lyonnais annonce vouloir « solariser » son projet OL Vallée, grand pôle de loisirs autour du Groupama Stadium, en partenariat avec Reservoir Sun, coentreprise détenue par Engie et GreenYellow, une start-up interne de Casino. Il s’agit d’utiliser l’énergie solaire pour chauffer.

Un partenariat technologique

En signant ce partenariat, OL Vallée souhaite ainsi « se positionner comme l’une des références mondiales de l’énergie renouvelable dans le monde sportif et évènementiel » précise l’OL. « Dès la construction du stade nous souhaitions privilégier les énergies propres et durables, ajoute son président, Jean-Michel Aulas. Ces projets photovoltaïques répondent aux enjeux d’aujourd’hui tout en préparant ceux de demain. Ce partenariat large avec des acteurs référents dans le domaine de l’énergie, s’inscrit directement dans notre devoir d’exemplarité en matière d’énergies renouvelables et de développement durable. »

Concrètement, ce partenariat doit couvrir quatre projets de OL Vallée. D’abord, il prévoit la couverture des parkings du Groupama Stadium par des ombrières solaires, ainsi que la mise en place de bornes de recharge pour véhicules électriques. Il prévoit aussi l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture du Groupama OL Training Center, centre d’entrainement des équipes professionnelles de l’OL. Autre projet : l’aménagement d’une toiture solaire sur le futur centre de formation et d’entrainement de tennis de haut niveau « All In Academy » de Jo-Wilfried Tsonga et de Thierry Ascione. Enfin, le partenariat prévoit l’installation de panneaux solaires sur la future Arena, salle multifonctionnelle dédiée à l’organisation de manifestations sportives et culturelles, qui accueillera notamment les matchs d’Euroligue de basket de l’ASVEL, club présidé par Tony Parker.

De gauche à droite : Jo-Wilfried Tsonga (All In Academy), Jean-Michel Aulas (Président Olympique Lyonnais), Jean-Pierre Clamadieu (Président du Conseil d’administration ENGIE), Mathieu Cambet (Président Reservoir Sun).


« L’ensemble des dispositifs solaires aura une capacité installée d’environ 10 MW couvrira une surface de 50 000 m² correspondant à 7 terrains de football, précise l’OL. Cette production d’électricité locale et décarbonée couvrira une partie des besoins du Groupama Stadium, de l’Arena et de l’équivalent de la consommation annuelle de 2.500 foyers. Cela permettra d’économiser 164 tonnes de CO² par an. » Le centre d’entrainement alimentera en partie, les besoins en énergie du Groupama Stadium par l’intermédiaire d’une solution innovante : l’autoconsommation solaire. Ce dispositif qui consiste à produire et consommer sa propre énergie sera également dupliqué sur l’Arena. « Je suis convaincu que ces projets autour de l’autoconsommation solaire seront un symbole et un message fort pour les nouvelles générations, qu’il est possible d’agir concrètement et localement avec une vision et une volonté forte, commente Mathieu Cambet, Président de Reservoir Sun. Le sport est un allié et un vecteur incroyable pour une prise de conscience écologique collective et effective. »

Un partenariat d’image aussi

Le partenariat est donc technologique, mais il est aussi lié à l’image. Alors que Veolia est le partenaire « Développement Durable » du club, Reservoir Sun sera le sponsor officiel « Energie Solaire » de l’Olympique Lyonnais pendant trois saisons. Il permettra de faire rayonner ce projet unique à travers un dispositif de visibilité lors des matchs de l’Olympique Lyonnais.