La diffusion de la Coupe du Monde 2002 pose, comme partout en Europe, des problèmes aux télévisions espagnoles. Le bouquet numérique espagnol Via Digital (actionnaire principal de la chaîne Antena 3 TV), négocie actuellement avec la télévision nationale TVE, afin que le service public diffuse une partie des rencontres que disputeront la sélection espagnole et les autres sélections, lors du prochain mondial, disputé au Japon et en Corée.

En fait, Via Digital cherche à rentabiliser son investissement de 183 ME qui lui procure l’exclusivité des droits de retransmission pour l’ensemble des 64 matches de l’épreuve sur le territoire espagnol.