Oubliée la petite chaîne qui monte. M6 a fait une offre au Groupe Kirch pour la diffusion de la Coupe du monde 2002.

Deux offres, au sujet de la Coupe du Monde 2002, ont été déposées au siège du groupe allemand Kirch par M6 selon le journal L’Equipe. La chaîne française, qui appartient au groupe luxembourgeois CLT-UFA, a brûlé la politesse à ses concurrentes hexagonales, TF1 et France Télévision. C’est en effet la première offre d’un média français au Groupe Kirch pour la diffusion de la Coupe du Monde 2002.

Depuis des mois, TF1 et France Télévision négocient avec l’Allemand Kirch détenteur des droits de retransmission de l’épreuve, mais sans faire d’offre. M6 a dégainé. L’ex-petite chaîne qui monte, qui se vantait d’être la chaîne 0 % foot en 1998, a proposé entre 38 et 68,8 millions d’euros pour la diffusion quotidienne de résumés des rencontres (entre 18h30 et 22 heures) et/ou la retransmission en direct d’une dizaine de rencontres dont celles de l’équipe de France. Voilà qui va plaire à TF1.

La première chaîne en audiences d’Europe est maintenant contrainte d’agir alors qu’elle pensait jouer la montre. Toutefois, malgré les offres de M6, Kirch est encore loin des sommes qu’il espère récupérer sur le territoire français (200 millions d’euros).
Ailleurs en Europe

Tout le monde a cédé. ARD et ZDF, pour l’Allemagne, ont acheté les droits TV de la Coupe du monde 2002 pour 130 millions d’euros. En Angleterre, BBC et ITV ont acquis les droits des coupes du monde 2002 et 2006 pour 255 millions d’euros et en Espagne Via-Digital, une plate-forme satellite a déboursé 160 millions d’euros pour l’épreuve en 2002. La Suisse a par contre renoncé à l’acquisition des droits.

L’Italie, tenante d’une ligne dure comme la France, devrait prochainement annoncer la signature d’un accord.