Avec la fin des qualifications pour la Coupe du Monde 2002, les choses s’accélèrent en matière de Droits TV. Alors que la situation était bloquée en Angleterre, la BBC et ITV, deux chaînes hertziennes, ont payé 255 millions d’euros au Groupe Kirch pour obtenir le droit de diffuser les Coupes du monde de football 2002 et 2006.

Les deux parties ont fait des concessions. Selon la presse britannique, Kirch demandait 271 millions d’euros pour le Royaume-Uni tandis que la BBC et ITV, à l’origine, n’offraient que 79,7 millions d’euros. Le magnat allemand avait alors accusé les deux chaînes de former un cartel. Le gouvernement de Tony Blair avait dû intervenir (comme en Allemagne) pour ramener les différentes parties à la raison.

Depuis quelques jours, on y voit un peu plus clair dans la diffusion de la Coupe du monde. Kirch a déjà revendu les droits dans les plus grands pays asiatiques, y compris le Japon et la Corée du Sud, en Allemagne, en Espagne et aux Etats-Unis pour les retransmissions en langue espagnole. Pour les droits en langue anglaise aux Etats-Unis, nous sommes proches d’un accord, a indiqué un porte-parole de Kirch. En comptabilisant l’accord trouvé en Grande-Bretagne et en Amérique du Sud, il y a quelques jours, Kirch est déjà rentré dans ses frais (1,89 Md€ déboursés auprès de la FIFA pour les Coupes du Monde 2002 et 2006).

Seules la France et l’Italie n’ont toujours pas signé. Kirch va-t-il rester ferme sur ses positions (1 MdF pour la France) fort d’un investissement déjà rentabilisé ou va-t-il consentir à desserrer l’étreinte ?