L’entreprise française Sorare, spécialisée dans l’échange des cartes numériques de joueurs de football, signe un accord de partenariat, le premier du genre, avec LaLiga Santander (première division) et LaLiga Smartbank (deuxième division). L’entreprise pourra donc émettre des cartes, sur le modèle des vignettes Panini, de tous les joueurs des championnats espagnols.

Quatre clubs espagnols, dont le Real Madrid et l’Atletico Madrid, étaient jusque-là présents sur la plateforme qui compte désormais 180 clubs sous licence, comme le PSG.


Concrètement, Sorare va pouvoir « lancer des jetons non-fongibles (NFT, une technologie basée sur la blockchain) de tous ces joueurs, créant ainsi de nouvelles sources de revenus pour les clubs de la Liga » qui récupéreront des royalties, explique la start-up parisienne dont l’un des investisseurs se nomme Gerard Piqué, toujours joueur du FC Barcelone. Les clubs touchent une redevance de 5% à 15% sur la première vente d’une carte puis une commission sur chaque revente sur le marché secondaire.


« Sorare a pour ambition de s’associer avec les vingt meilleures ligues de football du monde d’ici à la fin 2022 », avance encore la start-up. Elle en a les moyens. Sorare revendique plus de 250.000 joueurs actifs. En début d’année, l’entreprise a surtout annoncé une première levée de fonds de 40 M€, puis un partenariat avec l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft.

L’alliance avec la Liga va apporter une visibilité sans précédent à l’entreprise pour doper le nombre de ses utilisateurs et démontrer sa capacité à s’associer à des poids lourds du football mondial.