Après 19 ans de parcours commun, Adidas et l’AC Milan vont se séparer à l’issue de la saison en cours. Après l’Olympique de Marseille en France, c’est un autre partenariat historique de la marque aux trois bandes qui se referme.

L’AC Milan annonce que les deux entités ont décidé de mettre fin à leur accord de manière prématurée. « L’AC Milan et Adidas ont décidé conjointement de mettre un terme de manière anticipée, dès la fin de la saison 2017/2018, au contrat de sponsoring qui les liait », indique le club lombard dans un communiqué. Adidas était le sponsor du club depuis 1998 (Adidas était également l’équipementier du club entre 1990 en 1993 avant de laisser la place à l’Italien Lotto, ndlr). Un nouveau contrat d’un durée de 10 ans avait été conclu entre le club et l’équipementier sportif en 2013, pour un montant de plus de 200 millions d’euros.

Sept fois champions d’Europe par le passé, l’AC Milan n’a plus dépassé la 6e place du championnat d’Italie depuis quatre saisons. Malgré son aura, c’est cette absence régulière des Rossoneri en Ligue des Champions qui aurait convaincu la marque allemande d’activer une clause, lui permettant de rompre le contrat. Racheté en avril par Li Yonghong, un homme d’affaires chinois, le club s’était lancé lors du dernier mercato dans une politique de recrutement ambitieux pour un montant de 230 millions d’euros, pour tenter de retrouver son lustre d’antan. Malgré cela, les Rossoneri restent coincés dans la seconde partie du classement de Serie A, avec neuf points de retard sur le top 4.

Après Marseille, Puma devrait récupérer Milan

Coïncidence ? Si la direction milanaise n’a pas encore divulgué le nom de son futur équipementier, elle aurait, selon la Gazzetta dello Sport, signé un nouveau contrat avec Puma, comme l’Olympique de Marseille, pour un montant annuel compris entre 10 et 15 millions d’euros. Un changement qui prendra effet lors de l’exercice 2018-2019.