Après 20 ans de bons et loyaux services, le logo de la Fédération Française de Handball fait peau neuve. Reposant sur la composante de trois symboliques – le coq, le handballeur et les couleurs tricolores -, la nouvelle identité visuelle du handball français se veut plus moderne et populaire autour de valeurs de fierté, de performance et de conquête. C’est la fibre patriotique qui est mise en avant.

Lors du deuxième semestre 2015, un comité de pilotage - composé de Claude Onesta, sélectionneur de l’équipe de France, et de représentants de l’ensemble des composantes du handball français - a été constitué autour du président Joël Delplanque. Un objectif : redéfinir l’identité visuelle de la FFHandball. Plus qu’un logo, c’est une refonte globale de l’architecture de marque qui a été proposée par l’agence Leroy Tremblot à l’institution mère du handball français.

Imaginée pour représenter et incarner les cinq secteurs majeurs de la FFHandball (le réseau des Ligues et des Comités, l’organisation des compétitions sous l’égide de la fédération avec la LFH et la Coupe de France, la DTN avec sa filière d’excellence dont les équipes de France, les pratiques et la formation, et enfin les services et les commissions), cette nouvelle identité transversale a pour ambition de renforcer la notoriété du handball autour d’une prise de parole unifiée et d’une marque forte, identitaire, unique et fédératrice. La notoriété du handball français se façonne, au quotidien, dans l’ensemble de nos clubs, nos structures déconcentrées et au sein même de la fédération. Cette nouvelle identité visuelle est porteuse d’un message d’unité et de cohérence de l’action fédérale qui va accompagner la réforme territoriale. C’est également un témoignage de fierté pour nos deux équipes de France qui seront une nouvelle fois présentes aux Jeux Olympiques, précise le Président de la FFHandball, Joël Delplanque.

Une typographie capitale

Concernant la dénomination, la sémantique actuelle « FFHandball » a été conservée. La typographie en capitale renvoie à la dimension institutionnelle et fédérale, seuls les deux « a » sont traités en minuscule pour être en cohérence avec une dimension plus conviviale et accessible.

Nous avons dessiné un alphabet complet dont les lettres en capitale soulignent la dimension institutionnelle, détaille Antoine Tremblot, Fondateur et Directeur de Création de l’agence Leroy Tremblot. Seule la lettre « a » de Handball, issue d’un bas de casse, a été calibrée comme une lettre capitale. Elle devient une caractéristique de l’identité typographique de la Fédération Française de Handball. Cet alphabet a permis de codifier toutes les déclinaisons identitaires de la nouvelle plateforme de marque jusqu’aux logotypes composites à destination des partenaires de la fédération.