Principal concurrent du Pari mutuel urbain (PMU) sur les paris hippiques, ZEturf rachète la société Massecom, plate-forme technique utilisée par l’une des filiales de l’opérateur historique. Massecom commercialise auprès des opérateurs une plate-forme technologique capable de gérer l’ensemble de leur activité de prise de paris hippiques en ligne.

Zeturf a fait cette acquisition auprès de Serendipity Investment, qui confirme son désengagement du secteur, et du groupe familial Périphériques et Matériels de Contrôle (PMC). Le directeur général de ZeTurf, Emmanuel de Rohan Chabot indique vouloir en faire un outil coopératif entre opérateurs. Massecom est utilisée par Genybet (filiale à 100% du PMU) et EurosportBet. Zeturf propose de son côté sa propre technologie à France Pari et à Unibet, agréé par l’Arjel mais qui n’a pas lancé ses activités en France. Les deux plates-formes seront reliées pour mutualiser la masse commune de paris, explique Emmanuel de Rohan Chabot aux Echos. Il pourrait également ouvrir le capital de Massecom à d’autres opérateurs.

Zeturf représente environ 15% du marché des paris hippiques en France, écrasé par le PMU.