Un groupe d’investisseurs chinois a pris une part minoritaire dans les Cleveland Cavaliers, où joue le MVP de la saison régulière LeBron James.

L’actuel propriétaire Dan Gilbert a trouvé un accord avec eux pour vendre une partie de ses parts (15%) afin que la franchise ait les moyens financiers de retenir LeBron James, qui sera agent libre en 2010, et de construire une meilleure équipe autour de lui. Les autres propriétaires de la franchise NBA doivent toutefois donner leur accord à cette transaction.

Gilbert, un magnat de l’immobilier, est propriétaire depuis 2005 de la franchise de l’Ohio et de la salle de 20.000 places où elle joue (Quicken Loans Arena, du nom de sa société spécialisée dans les prêts immobiliers). A l’époque, Gilbert aurait offert environ 375 millions de dollars pour acheter les Cavaliers.

Une autre franchise, celle des Charlotte Bobcats, devrait faire évoluer son actionnariat. L’ancien gloire de la NBA Michael Jordan s’est dit intéressé par l’idée de devenir actionnaire à titre majoritaire de la franchise, que l’actuel propriétaire, l’homme d’affaires Bob Johnson, a l’intention de vendre. Acheter toute la franchise, ça me paraît difficile pour l’instant mais si des parts importantes deviennent disponibles et que je peux augmenter mon investissement, c’est vraiment quelque chose qui m’intéresse, a indiqué Jordan, qui possède déjà une part de la franchise de Caroline du Nord, Etat dont il est originaire.

Quand il a créé les Bobcats, en 2004, Bob Johnson est devenu le tout premier noir propriétaire d’une franchise de sport américain professionnel. Son équipe ne s’est toutefois encore jamais qualifiée pour les play-offs. Johnson n’a jamais non plus été en mesure de dégager le moindre profit avec sa franchise en raison des faibles assistances, du manque de commanditaires et de son incapacité à créer une chaîne sportive régionale.