Le PMU veut se développer en Belgique en proposant ses services sur internet et dans des points de vente lui appartenant ou gérés par des partenaires.

Le président-directeur général du deuxième opérateur mondial de paris hippiques (avec plus de 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009), Philippe Germond, a signé un accord en ce sens avec le ministre du Budget de la région de Wallonie et les représentants de la filière hippique belge.

Dans les prochaines semaines, le PMU proposera aux parieurs belges des paris mutuels sur les courses françaises et participera au financement de la filière hippique belge, à l’image de ce qu’il fait en France où il permet le maintien d’un secteur de plus de 75.000 emplois, souligne l’opérateur. Jusqu’à présent, la législation belge n’autorisait pas les paris mutuels sur les courses étrangères.

Le Pari mutuel urbain cherchera aussi à conclure un accord en vue de la diffusion dans un bouquet numérique belge de la chaîne spécialisée Equidia, lancée en 1999 sur les réseaux câbles et satellites et aujourd’hui première chaîne de télévision thématique sur le cheval en France.