Le catch aux Etats-Unis n’est pas épargné par la crise économique et l’entreprise qui gère ce sport, World Wrestling Entertainment (WWE), annonce la suppression de 10% de ses effectifs.

La société n’a pas précisé le nombre d’emplois concernés. Selon les dernières données disponibles, elle comptait 570 salariés à la fin 2007. Ces suppressions d’emplois concerneront toutes les régions où la société est présente et aboutiront à des économies supplémentaires d’environ 8 millions de dollars, a expliqué WWE. Ces mesures d’efficacité vont renforcer la société sur le long terme, en la rendant plus flexible. Avec ces mesures, nous pensons pouvoir mener à bien nos initiatives stratégiques clés, dont l’accroissement de la diffusion sur internet et l’expansion à l’international, de manière plus rentable, a expliqué la directrice générale de la société, Linda McMahon.

WWE, qui réalise un quart de son chiffre d’affaires hors de l’Amérique du Nord, est une société cotée à la Bourse de New York.

L’effet de la récession économique s’est ressenti dans ses résultats, son bénéfice net ayant reculé de 38% au troisième trimestre 2008, à 5,3 millions de dollars.

Le groupe tire son chiffre d’affaires (485 millions de dollars en 2007) de la diffusion télévisée (65%), de la billetterie et des produits dérivés (28%), et de son site internet (7%).