Loïc Costerg, membre de l’équipe de France de bobsleigh, a fait appel à la générosité pour financer sa saison. Si la fédération l’aide à financer ses déplacements, le coût du matériel reste un problème. Quand des pays comme la Russie ou la Corée du Sud alignent des bobsleighs à 85 000 euros pièce, lui doit développer sa propre embarcation avec 30 000 euros.

Grâce à une campagne de crowdfunding sur la plate-forme Fosburit, Costerg, aux commandes à Sotchi (Russie) pour décrocher une 17e place en bob à quatre et une 20e position à deux lors des Jeux olympiques, a réussi à récupérer 7 620 euros auprès de 101 contributeurs, soit un peu plus de la moitié de son budget pour améliorer sa monture. La somme va notamment servir à payer une nouvelle paire de patins pour son bob.