Fernando Alonso prendra part au Championnat du monde d’endurance (WEC) en tant que pilote d’usine Toyota. Il fera ses débuts le 5 mai à l’occasion de la manche inaugurale qui se tiendra à Spa-Francorchamps (Belgique) avant de participer aux 24 Heures du Mans. « C’est une course que je suis secrètement depuis très longtemps et j’ai toujours eu l’ambition d’y prendre part, a confié Alonso. L’endurance est une discipline très différente des monoplaces, je pense que le défi sera très intéressant. » Alonso veut ajouter à son palmarès de double champion du monde de Formule 1 les 24 Heures du Mans ainsi que les 500 Miles d’Indianapolis, une trilogie que seul le Britannique Graham Hill a réalisée. McLaren a accepté que son pilote participe à plusieurs manches du Championnat du monde d’endurance, dont les 24 Heures du Mans cette année, après être parvenue à un accord avec Toyota Gazoo Racing. L’Espagnol participera néanmoins à tous les Grands Prix de F1 cette année. De ce fait, il ne prendra pas part aux manches du WEC se déroulant en même temps qu’un Grand Prix. Il ne participera donc pas aux Six Heures de Fuji (Japon) courues le 21 octobre, comme le GP des Etats-Unis.