À trois mois du départ de la Solitaire du Figaro, fin août, Jules Delpech a trouvé un partenaire. À 32 ans, après avoir travaillé auprès de Morgan Lagravière, Gwénolé Gahinet, Roland Jourdain, ou encore Armel Le Cléac’h, il avait envie de prendre le large.

C’est sous les couleurs d’Orcom (conseil, audit et expertise comptable) qu’il aura un programme chargé : Tour de Bretagne début juillet (course en double), Solo Concarneau fin juillet et Solitaire du Figaro dont le départ sera donné de Saint-Nazaire le 22 août. « La voile s’articule autour de valeurs fortes qui nous animent : l’esprit d’équipe (même dans une course en solitaire), le dépassement de soi, la cohésion mais aussi la recherche de la performance, estime Orcom. Notre état d’esprit est d’être aux côtés des entrepreneurs, en toutes circonstances, et de leur apporter le meilleur conseil au bon moment. Cela fait écho à notre engagement auprès de Jules, qui entreprend avec courage et passion l’une des courses à la voile les plus intenses. À travers Jules, nous sommes aussi très fiers de nous associer à tous les acteurs qui soutiennent les marins et professionnels de la mer en Bretagne ». Présent en France et à l’international, ce partenariat s’inscrit pour Orcom dans sa volonté de soutenir un jeune entrepreneur et vient renforcer la récente implantation de la société d’expertise comptable en Bretagne.