Ipsos a analysé les conversations sur les réseaux sociaux relatives à la première semaine de Roland-Garros au moyen de son outil de social listening Synthesio. L’occasion de faire le point sur les sujets qui ont le plus mobilisés les internautes, dépassant bien souvent la compétition.

Les équipes d’Ipsos ont analysé plus finement une actualité majeure de la semaine : les déclarations de la Japonaise Naomi Osaka, et son retrait du tournoi. Elle a en effet mis sur le devant la scène la question de la santé mentale chez les sportifs, suscitant une importante vague de soutien sur les réseaux sociaux.

Sur la séquence courte qui dure depuis le début du tournoi, Naomi Osaka est le principal vecteur de visibilité dans les conversations à propos de la santé mentale en général sur les réseaux sociaux. Elle a d’ailleurs libéré la parole à ce sujet, faisant apparaitre un pic de visibilité sur ce sujet. Les emojis les plus utilisés par les internautes renvoient la compétition au second plan, ces derniers privilégiant l’empathie et manifestant leur encouragement pour la championne.

Longtemps sur le devant de la scène, le hashtag #naomiosaka est associé également au #blacklivesmatter, la sportive étant une porte-étendard de cette cause dans son pays.