Si, la Française Amélie Mauresmo participe aux Jeux olympiques d’Athènes (13-29 août), ce sera dans une tenue entièrement blanche. C’est-à-dire expurgée du moindre sponsor.

Rappelons les dessous de l’affaire. La numéro 1 française évolue d’ordinaire dans une tenue fournie par son équipementier, Nike. Mais, sous contrat avec Adidas, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) lui a demandé de porter l’équipement officiel lors des JO 2004. En jouant en blanc, les parties ont trouvé un terrain d’entente. Un moindre mal en quelque sorte. Confronté au même problème, le Comité olympique belge n’a pas trouvé de solution avec Kim Clijsters. La joueuse belge, sous contrat avec Fila, préfère renoncer à participer aux Jeux plutôt que de porter la tenue Adidas officielle de la délégation belge.