Difficile de s’y retrouver dans le maquis des annonceurs des Jeux Olympiques de Sydney. Sponsors officiels, autorisés, tolérés ou abusifs ?

Dans le royaume des Coca-Cola, McDonald’s et (world) compagnie, seul celui qui est passé à la caisse du CIO peut prétendre à l’utilisation du logo officiel, hisser un stand à l’intérieur même du site. Ce droit, chèrement payé, les sponsors officiels tiennent à le faire respecter.
Ainsi, la chaîne de fast-food vient de menacer un groupe hôtelier d’un procès si dans certains bars les employés continuaient d’endosser des tenues arborant des logos similaires à une marque concurrente.

Attention aussi à ceux qui comptent se rendre dans le Parc Olympique fort de leur soda Pepsi préféré pour se désaltérer. Les consignes sont strictes : entrée interdite…