Paul Pogba est l’un de seuls joueurs de l’équipe de France à ne pas être sponsorisé par un équipementier. Une anomalie que le prodige de la Juventus Turin et son entourage ne sont pas pressés de réparer.

Lionel Messi a Adidas. Cristiano Ronaldo a Nike. Samuel Eto’o a Puma. Être sponsorisé par un équipementier est une banalité dans le monde du football. Pour tout le monde, sauf pour deux joueurs de l’équipe de France. Comme d’Eliaquim Mangala, Paul Pogba a joué la Coupe du monde sans bénéficier du soutien financier ou matériel d’une marque. Ce n’est pourtant pas les courtisans qui manquent pour le joueur de 21 ans, devenu titulaire à la Juventus Turin et en équipe de France ces derniers mois.

Mais lui et son entourage ne sont pas perturbés par ce qui ressemble à une anomalie vu le potentiel sur le marché de l’ancien joueur du Havre ou Manchester United, qui s’achète lui-même ses chaussures de différentes marques. Il a marqué avec un modèle, il a enchaîné les bons matches et l’a gardé. Dès le début, je lui ai dit à propos des contrats d’équipementiers : ‘Ne fais rien, on fera plus tard’, expliquait Oualid Tanazefti, le conseiller de Pogba, dans l’Equipe. Cela lui permet de se concentrer sur sa Coupe du monde. Il n’a pas eu de tournage de publicité à faire et il a joué les deux derniers matches avec des Nike qu’il a achetées. Les autres, sous contrat, doivent eux jouer avec les nouveaux modèles.

Pogba préfère jouer avec les chaussures qui lui plaisent sur le moment. Actuellement, des Adidas. Rrien ne dit que ce statut de joueur libre évoluera dans les mois à venir. Peut-être ou peut-être pas, les offres ne manquent pas, mais, Dieu merci, il a la possibilité de vivre sans cela, expliquait le conseiller, pour qui le Turinois sera peut-être le premier joueur sans équipementier. L’Equipe avance qu’Umbro aurait proposé 1 million d’euros par saison au Turinois pour le convaincre d’enfin être sponsorisé. Car en attendant, les enchères montent en coulisses…